ROAC-WAGN

ROAC-WAGN

lundi 4 septembre 2017

GRAIN FARMERS N°13 : August 2017

Market situation in a nutshell:

To download the issue 12 of Grains Farmers, the bulletin of information about cereal market in West Africa,click here

During the month of August, overall as noted in the previous month, markets remained well stocked. Also, the climatic conditions have ensured an acceptable vegetative development of the cereal crops. The price levels applied varied according to the country and can be summarized as follows:

For rice: 7 of the 8 countries have experienced stability in their markets. Stabilities were observed in the markets of Benin, Togo, Ghana, Côte d'Ivoire, Burkina Faso, Mali and Senegal. Only Niger saw a slight increase in rice prices in its markets.

For maize, 6 countries recorded price stability, 1 country recorded a slight decline in prices and 1 country registered a slight increase in price. Price stability was observed in the markets of Benin, Togo, Ghana, Niger, Mali and Senegal. The slight decline in prices was observed in Côte d'Ivoire, where the late crops entered the markets and the slight increase was observed in Burkina Faso, where prices have been so far very low.

For millet: 4 countries (Senegal, Mali, Burkina-Faso, Niger) out of the 8 countries monitored recorded slight increases in their markets. Other countries, namely Benin, Togo, Ghana and Côte d'Ivoire, recorded relative price stability in their markets.

For sorghum: price increases that started last month in Burkina Faso and Niger continued. Thus, only these two countries registered price increases in their markets. On the other hand, the trend was towards price stability in almost all the other 6 markets in Benin, Togo, Ghana, Côte d'Ivoire, Senegal and Mali.


LES CEREALIERS N°13 : Août 2017

La situation du marché en bref :

Téléchargez le bulletin N°13 sur le marché des céréales En cliquant ici

Au cours de ce mois d’Août, globalement comme noté au mois précédent, les marchés sont restés bien approvisionnés. Aussi, les conditions climatiques ont permis d’assurer un développement végétatif acceptable des cultures céréalières. Les niveaux de prix pratiqués sont restés variables suivant les pays et peuvent se résumer par filière comme suit :

Pour le riz : 7 pays sur les 8 suivis ont connu la stabilité sur leurs marchés. Les stabilités ont été observées sur les marchés du Bénin, du Togo, du Ghana, de la Côte d’ivoire, du Burkina-Faso, du Mali et du Sénégal. Seul le Niger a connu une légère hausse des prix du riz sur ses marchés.

Pour le maïs : 6 pays ont enregistrés une stabilité de prix, 1 pays a enregistré une légère baisse de prix et 1 pays a enregistré une légère hausse de prix. Les stabilités de prix ont été observées sur les marchés suivis du Bénin, du Togo, du Ghana, du Niger, du Mali et du Sénégal. La légère baisse des prix a été observée en Côte d’Ivoire où les récoltes de premier cycle arrivent sur les marchés et la hausse légère a été observée au Burkina-Faso où les prix étaient jusqu’ici très bas.

Pour le mil : 4 pays (Sénégal, Mali, Burkina-Faso, Niger) sur les 8 suivis ont enregistrés de légères hausses sur leurs marchés. Les autres pays à savoir Bénin, Togo, Ghana, Côte d’Ivoire ont plutôt enregistrés une stabilité relative des prix sur leurs marchés.

Pour le sorgho : les hausses de prix entamées au mois passé au Burkina-Faso et au Niger se sont poursuivies. Ainsi, seuls ces deux pays ont enregistrés des hausses de prix sur leurs marchés. La tendance est par contre à la stabilité sur la quasi-totalité des 6 autres marchés du Bénin, du Togo, du Ghana, de la Côte d’ivoire, du Sénégal et du Mali.


vendredi 4 août 2017

GRAIN FARMERS N°12 : July 2017

Market situation in a nutshell:

To download the issue 11 of Grains Farmers, the bulletin of information about cereal market in West Africa,click here

During this month of July, the markets were well stocked in cereals in the different countries, with relative stability of prices practiced.

For rice: the trend is towards price stability or even a slight drop in prices in virtually all the markets monitored except Ghana and Niger, which have experienced slight increases in their markets. Declines were observed in the Côte d'Ivoire and Senegal markets whiles price stability was observed in Guinea, Togo, Benin, Mali and Burkina Faso. With the dollar falling this downward trend is expected to continue.

For maize: 3 out of the 9 countries recorded a slight increase in prices in their markets while the trend is towards stability in the markets of the 6 other countries monitored. Price stability was observed in the markets of Guinea, Togo, Benin, Senegal, Mali and Niger, while increases were observed in the markets of Côte d'Ivoire, Ghana and Burkina Faso.

For millet: Slight price increases were recorded in Ghana, Burkina Faso, Niger, while the trend was towards stability in the markets of the 6 other countries followed, namely Guinea, Côte d'Ivoire, Togo, Benin, Senegal and Mali

For Sorghum: Except for Burkina-Faso and Niger, where slight price increases were observed, the trend was towards stability in almost all the markets of the other 7 countries followed, namely Guinea, Côte d'Ivoire Ivory, Ghana, Togo, Benin, Senegal and Mali.

The dollar continued to decline sharply relative to the CFA franc and this tends to lower the price of imported products, especially rice. For each cereal sector the trend is as follows:



LES CEREALIERS N°12 : Juillet 2017

La situation du marché en bref :

Téléchargez le bulletin N°12 sur le marché des céréales En cliquant ici

Au cours de ce mois de Juillet, les marchés ont été bien approvisionnés en céréales dans les différents pays, avec une relative stabilité des prix pratiqués.

Le dollar a continué à fortement baisser par rapport au FCFA et ce qui tend à faire baisser le prix des produits importés et notamment du riz. Pour chaque filière céréalière la tendance est la suivante :
 
Pour le riz : la tendance est à la stabilité voire à une légère baisse de prix sur la quasi-totalité des marchés suivis exceptés le Ghana et le Niger qui ont connu de légères hausses sur leurs marchés. Les baisses ont été constatées sur les marchés de la Côte d’Ivoire et du Sénégal tandis les stabilités ont été observées en Guinée, au Togo, au Bénin, au Mali et au Burkina-Faso. Avec la baisse du dollar cette tendance baissière devrait se poursuivre.
 
Pour le maïs : 3 pays sur les 9 suivis ont enregistrés une légère hausse de prix sur leurs marchés tandis que la tendance est à la stabilité sur les marchés des 6 autres pays suivis. Les stabilités de prix ont été observées sur les marchés de la Guinée, du Togo, du Bénin, du Sénégal, du Mali, du Niger tandis que les hausses ont été observées sur les marchés de la Côte d’Ivoire, du Ghana, et du Burkina-Faso.
 
Pour le mil : De légères hausses de prix ont été enregistrées au Ghana, au Burkina-Faso, au Niger tandis que la tendance est à la stabilité sur les marchés des 6 autres pays suivis à savoir la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Sénégal et le Mali
 
Pour le Sorgho : Excepté le Burkina-Faso et le Niger au niveau desquels de légères hausses de prix ont été observées, la tendance est à la stabilité sur la quasi-totalité des marchés des 7 autres pays suivis à savoir la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin, le Sénégal et le Mali.