ROAC-WAGN

ROAC-WAGN

lundi 5 février 2018

GRAIN FARMERS N°18 : January 2018

Market situation in a nutshell:

To download the issue 17 of Grains Farmers, the bulletin of information about cereal market in West Africa,Click here

During the first month of 2018, there has been an intensification of harvests, which are gearing towards their end in many countries. Production estimates remained normal and helped to raise the level of supply. However, as noted last month, massive and even massive grain storage limited marketing and the trend was toward price stability rather than expected declines:

For rice: During the month of January, local rice harvests and imports continued. However, as noted during the month of December, marketing did not have the expected downside effects and instead we witnessed price stability across all markets monitored in West Africa.

For maize: five countries recorded price stability in their markets while the trend was a slight price increase in the markets of three countries. Stabilities were observed in Ghana, Togo, Senegal, Niger and Mali while price increases took place in Benin, Côte d'Ivoire and Burkina-Faso.

For millet: Following the price increase observed in December, the month of January saw millet prices stabilize in the markets of the main producing countries and even countries that produce less. Thus, prices have been stable across all markets in all the countries monitored.

For sorghum: As the new sorghum continues its arrival on the markets of West African countries followed, the trend was during this month as for millet, to the stability of the prices is seen in all the countries monitored

LES CEREALIERS N°18 : Janvier 2018

La situation du marché en bref :

Téléchargez le bulletin N°18 sur le marché des céréales, En cliquant ici

Au cours de ce premier mois de l’année 2018, on a assisté à une intensification des récoltes qui tendent d’ailleurs vers leur fin dans beaucoup de pays. Les estimations de production sont restées normales et ont contribué à rehausser le niveau de l’offre. Cependant comme constaté au mois dernier, le stockage massif et même prononcé des céréales a limité les mises en marché et la tendance a été à la stabilité des prix plutôt qu’aux baisses espérées :

Pour le riz : Au cours de ce mois de Janvier, les récoltes de riz local et les importations se sont poursuivies. Cependant,   comme constaté au cours du mois de Décembre, les mises en marché n’ont pas eu les effets baissiers espérés et on a plutôt assisté à la stabilité des prix sur la totalité des marchés suivis en Afrique de l’Ouest

Pour le maïs : 5 pays ont enregistrés une stabilité de prix sur leurs marchés tandis que la tendance a été à une légère hausse de prix sur les marchés de 3 pays. Les stabilités ont été observées au Ghana, au Togo, au Sénégal, Niger et au Mali tandis que les hausses de prix ont eu lieu au Bénin, en Côte d’Ivoire et au Burkina –Faso.

Pour le mil : Après la hausse de prix observée au cours du mois de Décembre, le mois de janvier a vu les prix du mil se stabiliser sur les marchés des principaux pays producteurs et même des pays qui en produisent moins. Ainsi, les prix ont été stables sur la totalité des marchés de l’ensemble des pays suivis

Pour le sorgho : Alors que le nouveau sorgho poursuit son arrivée sur les marchés des pays d’Afrique de l’Ouest suivis, la tendance a été au cours de ce mois comme pour le mil, à la stabilité des prix dans l’ensemble des pays suivis 




jeudi 4 janvier 2018

GRAIN FARMERS N°17 : December 2017

Market situation in a nutshell:

To download the issue 17 of Grains Farmers, the bulletin of information about cereal market in West Africa, click here

During this month of December, the supply of cereals has increased because of the continued arrival of new crops on the markets monitored by the countries of West Africa.
In the face of good demand and good supply, rice and maize prices were stable in both coastal and Sahelian countries, and sorghum prices remained virtually stable.

However, for millet and contrary to what was expected, there was a slight rise in prices on the markets of the main producing countries namely Niger, Mali and Burkina Faso. This situation is linked to the expectations of the actors who, following the rise in prices, the campaign passed more strongly on this crop, tend to achieve a strong speculative storage this campaign.

Rice: The marketing effects of the new rice crops and the significant imports related to the holiday season helped to meet the rise in holiday demand. Thus, the trend has been towards price stability across all markets monitored.

Maize: The trend has been towards stability in almost all markets in West African countries monitored. Only Ghana recorded a slight decrease in prices.

Millet: The trend has been a slight rise in prices on the markets of the main producing countries such as Mali, Burkina Faso and Niger. Only Senegal recorded stable millet prices in its markets. Prices, on the other hand, have remained relatively stable in the coastal countries.

Sorghum: The sorghum markets have experienced various fortunes. While the trend was for a slight price decrease in the Senegal and Ghana markets, there was price stability in the markets of Mali, Niger, Benin, Togo, and Côte d'Ivoire. Only Burkina Faso recorded a slight rise in prices in certain markets

LES CEREALIERS N° 17 : Décembre 2017

La situation du marché en bref :

Téléchargez le bulletin N°17 sur le marché des céréales, En cliquant ici

Au cours de ce mois de Décembre, l’offre en céréales s’est accrue du fait de la poursuite de l’arrivée de nouvelles récoltes sur les marchés suivis des pays de l’Afrique de l’Ouest.

Face à la bonne demande et à la bonne offre, on a assisté à la stabilité des prix du riz et du maïs aussi bien des pays côtiers que sahéliens et à une quasi-stabilité des prix du sorgho.
Cependant pour le mil et contrairement à ce qui était attendu, on a assisté à une légère hausse des prix sur les marchés des principaux pays producteurs à savoir le Niger, le Mali, le Burkina-Faso. Cette situation est liée aux anticipations des acteurs qui suite à la hausse des prix la campagne passée plus forte sur cette culture, tendent à réaliser un fort stockage spéculatif cette campagne.


Le riz :   Les effets de mise en marché des nouvelles récoltes de riz et les importantes importations liées aux périodes de fête de fin d’année ont permis de bien répondre à la hausse de la demande liée aux fêtes. Ainsi, la tendance a été à la stabilité des prix sur la totalité des marchés suivis.


Le maïs : La tendance a été à la stabilité sur la quasi-totalité des marchés des pays d’Afrique de l’Ouest suivis. Seul le Ghana a enregistré une légère baisse des prix.


Le mil : La tendance a été à une légère hausse des prix sur les marchés des principaux pays producteurs comme le Mali, le Burkina-Faso, le Niger. Seul le Sénégal a enregistré une stabilité des prix du mil sur ses marchés. Les prix sont par contre restés relativement stables dans les pays côtiers.


Le sorgho : Les marchés de sorgho ont connu diverses fortunes. Alors que la tendance était à une légère baisse de prix sur les marchés du Sénégal et du Ghana, on assistait à une stabilité des prix sur les marchés du Mali, du Niger, du Bénin, du Togo, et de la Côte d’Ivoire. Seul le Burkina-Faso a enregistré une légère hausse des prix sur certains marchés